Johnny Hallyday et le grand banquet
forum alternant tout ce qui concerne Johnny Hallyday avec nous.

1990

Aller en bas

1990

Message par Hello le Mer 26 Déc 2018, 09:37

Very Happy
avatar
Hello
Chef coq indien

Points : 260647
Messages : 245631
Réputation : 447
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 48

http://johnny-hallyday-4.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1990

Message par Hello le Jeu 27 Déc 2018, 06:39

1990 : quelle chaleur !


En tout début d'année, comme de coutume, Johnny fait part de son intention de se remarier. Ce sera avec Adeline cette fois-ci.

Le 12 mars débute une longue randonnée à moto aux Etats-Unis. Un vieux rêve : la traversée d'est en ouest du pays. L'itinéraire va de la Nouvelle-Orléans à Los Angeles, après un passage par Daytona Beach, en Floride, où se tient la plus grande concentration de Harley Davidson de la planète. Johnny est flanqué de son entraîneur Hervé Lewis, Pierre Billon, Adeline et le photographe Tony Franck. Une vidéo en deux tomes en sera tirée, de même qu'un bouquin, "Le dernier rebelle".

La deuxième partie du printemps est consacrée à l'aménagement de sa maison la Lorada ainsi qu'à la préparation du mariage.



Le 9 juillet, le chanteur épouse Adeline Blondiau à Ramatuelle. La soirée de noces, qui réunit 500 convives dans un château près de Ramatuelle, est organisée sous le thème "Autant en emporte le vent". Les mariés saluent la foule dans une calèche...

Johnny passe l'été à répéter son spectacle de la rentrée.

"Johnny dans la chaleur de Bercy", c'est le nom du nouveau show parisien, qui sera donné du 15 septembre au 4 octobre dans une salle comble. Tout est complet depuis l'été. Une révélation dans la set-list : la reprise de Diego de Michel Berger, qu'il reprendra presque à chaque tour de chant par la suite. Il exhume aussi Je ne suis pas un héros qu'il avait emprunté à Balavoine en 1980, dans une version bien supérieure, ainsi que le Honky tonk woman des Stones, déjà publié en français en 1974. Une autre chanson inédite, Adeline, lui a été offerte par Félix Gray. Elle avait été publiée sous la forme d'un disque cadeau pour les invités de son mariage.

Ses shows parisiens à peine terminés, Johnny annonce un concert exceptionnel pour fêter ses 50 ans au Parc des princes en juin 1993.

La tournée Cadillac Tour sillonnera la France du 13 octobre au 22 décembre.

Pendant ce temps, la maison de disques Phonogram met sur le marché "Johnny Hallyday, Les tendres années", soit cinq coffrets de 3 CD qui reprennent 15 albums et 25 cm de 1960 à 1975 sous leur pochette originale.

Le 30 décembre, Hallyday est récompensé aux Victoires de la Musique avec le trophée du spectacle ayant rassemblé le plus de monde.
avatar
Hello
Chef coq indien

Points : 260647
Messages : 245631
Réputation : 447
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 48

http://johnny-hallyday-4.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1990

Message par Hello le Jeu 27 Déc 2018, 19:43

Initialement annoncé au Palais des sports de Paris, Johnny Hallyday est à Bercy à partir du 15 septembre 1990. Prévu jusqu'au 29, le show est prolongé jusqu'au 4 octobre 1990.
Dans la chaleur de Bercy est mis en scène par Bernard Smitt ; Jannick Top en assure la direction musicale.
La scène de cent vingt tonnes, (rendue mobile grâce à six plateaux hydrauliques), évolue au fur et à mesure du show.
Johnny reprend Diego libre dans sa tête, chanson de Michel Berger écrite pour France Gall et dont elle fera un succès en 1980 . La version musclée de Johnny fait grande impression et (diffusée en single dans sa version live quelques mois plus tard), devient également un tube qu'Hallyday réinscrira régulièrement à son répertoire. Pour la première fois, il chante Je ne suis pas un héros, chanson que Daniel Balavoine a écrit pour lui en 1980 et que Johnny lui dédie. Honky Tonk Women des Rolling Stones est également au programme , comme plusieurs extraits de son dernier album : Les vautours, Cadillac, Possible en moto (avec séquence de trial, une moto évoluant sur le décor pendant l'interprétation), Mirador. Une chorale Camerounaise, Pek-Nyambe, chante un long préambule à La Musique que j'aime et l'accompagne sur Aimer vivre .
Côté reprises, Je suis né dans la rue ouvre le show, tandis que Dégage et La fille l'été dernier, (tous deux extraits de l'album Rock à Memphis), assurent un final (avant rappel) très rock 'n' roll. Le chanteur conclut son récital par Je te promets et L'Envie accompagné par l'Orchestre Symphonique d'Europe, dirigé par Olivier Holt. Le soir de la dernière après L'envie il interprète quatre standards rock 'n' roll : Mystery Train, Heartbreak Hotel, Be-Bop-A-Lula et Whole Lotta Shakin' Goin' On. Le spectacle produit par Jean-Claude Camus, se joue à guichets fermés devant plus de deux cent cinquante mille spectateurs.

Après Bercy, du 13 octobre au 22 décembre, le Cadillac Tour est sur les routes pour 51 concerts joués en France, en Belgique et en Suisse . Johnny Hallyday et son Cadillac Tour silionne à nouveau les routes durant l'été 1991, au court duquel, du 6 juillet au 17 septembre, il se produit pour 33 représentations .
avatar
Hello
Chef coq indien

Points : 260647
Messages : 245631
Réputation : 447
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 48

http://johnny-hallyday-4.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1990

Message par Hello le Mer 02 Jan 2019, 09:26













Johnny HALLYDAY - Dans La Chaleur De Bercy (1990)


La période qui ouvre les années 90 à Johnny HALLYDAY est particulièrement intéressante, disons jusqu'au milieu de la décennie. L'album Cadillac (1989) est à cheval sur les deux époques, l'artiste fête ses 30 ans de carrière et à Bercy, il s'offre un spectacle magistral, en plus du bonheur d'une relation durable, un mariage avec la plus jolie femme qu'on peut lui reconnaître parmi tous ses choix : Adeline Blondieau, fille de son vieil ami Long Chris, qui n'a alors même pas 20 ans. Il lui dédie d'ailleurs une chanson, fait rare, déclaration enflammée où il confesse que "quand elle danse, oh, quand elle danse, même la musique ressemble à du silence", et qu'il "aime la voir briser les rêves de l'innocence".

L'idole des plus tout-à-fait jeunes, en retour, fait de son deuxième spectacle à la nouvelle plus grande salle de France un élément de taille, à la fois dans sa réalisation et dans sa qualité, et qui porte très bien son nom. Dans la Chaleur de Bercy, voilà une notion qui ne vient pas facilement quand on connait la réputation du lieu, jugé froid d'un point de vue sonore. Pourtant, avec le patron Johnny aux commandes, c'est agréable, vivant, "chaud", plus qu'il y a trois ans et malgré des arrangements encore très 80's, malgré l'importance de l'espace imparti.

Le public entend son chanteur préféré déclarer son amour pour Adeline sur un tempo bien maîtrisé, tout comme ceux des différents morceaux rock'n'roll qu'il reprend, longtemps après les avoir gravés sur disque ("Dégage", extrait de Rock à Memphis, 1975) ou alors après les avoir joués pendant des années, des décennies ("Whole Lotta Shakin' Goin' On"). C'est un HALLYDAY de nouveau très américain qui nous est présenté, avec une simplicité en retrait par rapport aux années Nashville (83-84), mais au contraire, de nombreux hommages sincères et vibrants à "toute la musique qu'il aime". À son niveau de célébrité, aucune star en France n'est capable d'un pareil haut fait !

Si l'album Cadillac est peu représenté, ce n'est que pour en garder le meilleur : la chanson-titre, "Mirador" (fidèle à elle-même, sans plus mis à part la résonance live), "Possible en Moto" (morceau mineur mais bon blues-rock de stade) et surtout, surtout "Les Vautours", légèrement moins impressionnant qu'en studio, mais vocalement, Johnny n'est pas en reste. Sa voix nous souffle à des moments qu'on ne compte plus, "Aimer Vivre" ramené à 11 minutes seulement, la reprise de "Diego, Libre Dans Sa Tête", aussi époustouflante que "L'envie" et "Je Te Promets", dont les arrangements pétris de cordes (l'orchestre symphonique d'Europe) ont été bien affinés...

Jannick Top est toujours présent à la direction musicale, et il s'est encore surpassé. En plus des claviéristes Thierry Tamain et Michel Amsellem, Serge Perathoner veille à ce que le son de plus en plus électronique des chansons en studio ne déteigne pas trop sur l'aspect live et reste naturel. Aux guitares, Nono semble être contenu pour la première moitié du spectacle ; c'est sans compter sur les initiatives qu'il prend durant toute la partie finale, "Le Bon Temps du Rock'n'Roll" en particulier.

Bercy 90 doit une partie de sa réussite à ses arrangements pour le moins uniques. Johnny avait l'habitude d'employer de grosses rampes de cuivres jadis, en 87 il s'est contenté d'un saxophoniste seul (et lequel !), mais là, il en rameute quatre, le reste des "horns" étant joué aux claviers. La couleur est très blues, avec une chaleur et un brin de saleté propre à la musique américaine du Sud. En 87, Bourgoin était encore trop limité, alors qu'ici, le sax baryton double régulièrement la basse de Christian Padovan, et les autres sax, groupés ou non, s'affichent souvent sous un jour éclatant, dialoguent avec la voix de Johnny ("Le Chanteur Abandonné"), l'harmonica, la guitare de Nono...

Donc, à travers ce spectacle copieux et qui, une fois lancé sur le rythme de la nostalgie rock'n'roll, semble ne plus vouloir s'arrêter, on passe sans mal des titres bien balancés et organiques, "Honky Tonk Woman", "La Fille de l'été Dernier" et "Mystery Train" à l'intro magique de "Cadillac" ("Le coeur est un moteur, il invente des rêves... Cadillac est parti un jour avec rien dans les poches, et un chagrin dans le coeur", Johnny et sa poésie bancale, accessible au moins).

Ce live généreux n'a rien à envier aux précédents, et si je reconnais ne pas savoir souvent comment noter cette partie des disques de Johnny, Dans la Chaleur de Bercy figure clairement parmi les meilleurs. Même le clin d'oeil à Daniel BALAVOINE est tout sauf raté, la première version de "Je Ne Suis Pas un Héros" (1980) est définitivement enterrée ! L'énergie est palpable et on ne regrette point les quelques incontournables comme "Laura" et "Le Bon Temps du Rock'n'Roll". Il y aurait beaucoup à dire en plus de tout cela, alors contentons-nous d'écouter !



avatar
Hello
Chef coq indien

Points : 260647
Messages : 245631
Réputation : 447
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 48

http://johnny-hallyday-4.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1990

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum